vendomeFord Vendôme 1954

Restauration intégrale d'une Ford Vendôme équipée du V8 Mistral de 3.9L. Le véhicule est de 1954. Des travaux de restauration ont déjà été entrepris mais non achevés.

 


 

P10100401.JPGP1000305.JPGP1000306.JPGPC130013.JPGP10100731.jpg

Travaux à effectuer :

  • première phase :séparation carrosserie / châssis-moteur 
  • seconde phase : achèvement du reconditionnement complet châssis, trains roulants, BV
  • troisième phase : le V8 Mistral. Celui-ci est abordé sur une page différente : CLIQUER ICI
  • quatrième phase :remontage de l'ensemble et essais.

Afin d'écourter les délais de restauration, le véhicule est déshabillé très rapidement puis confié à l'atelier de sablage. Ainsi, en menant de front la partie décapage-tôlerie-peinture et mécanique-châssis-moteur, cela raccourcit le temps de réalisation.

Décapage-sablage :

Les éléments extérieurs visibles sont sablés à très faible pression pour éviter de voiler les tôles. Globalement la caisse est assez saine, hormis les points de perforation classiques sur ce modèle. Par contre, les 2 portes AR ont été accidentées et mal réparées.  Chaque montant est vrillé et ne permet plus de respecter l'alignement des ouvrants.

Kif_66291.JPGKIF_66301.JPGKif_66311.JPGKIF_66321.JPGKIF_66351.JPGKIF_66361.JPG

Mise en peinture :

La caisse a reçu sa nouvelle livrée en 2 tons.

P1010016.JPG

Châssis :

Cette voiture a été achetée par notre client alors qu'elle avait subit un début de restauration. Le précédent propriétaire, soucieux d'obtenir une mécanique fiable, avait procédé à la séparation caisse/châssis. Il avait décapé puis repeint l'ossature et tenté de faire de même avec les trains. Si l'ensemble du travail est satisfaisant et représente une somme considérable de travail, Techni-Tacot se doit de remédier à certaines lacunes.

P1010419.JPGP1010422.JPGP1010418.JPGP1010417.JPG190810 (69).JPGP1030277.JPG

Les triangles inférieurs sont inversés. C'est peut être un détail pour certains mais pour nous cela compte beaucoup ;-) (Il serait impossible de monter la barre stabilisatrice qui doit être à l'avant du train). De même, pour les leviers de direction rattachés à chaque roue, le manchon de réglage doit être du côté de la roue et non vers la barre centrale. Certaines pièces ont été remontées non peintes ou pas décapées. Nous les mettons en peinture.

Freinage :

Nous serons plus sévère sur la qualité du freinage. L'immobilisation du chantier pendant trop de temps à bloqué certains cylindres de freinage et laissé la corrosion recommencer son travail. Si la dépose des tambours AV laisse voir un système de freinage tout beau, en s'approchant et en déposant les mâchoires ont s'aperçoit que l'ensemble a surtout reçu un rapide coup de bombe de peinture. Recto peint, verso rouillé et gras. Les garnitures de frein n'ont pas été remplacées et leur état de surface n'est pas acceptable.

P1010408.JPGP1010412.JPGP1010413.JPG

En l'état actuel des choses, nous remplaçons les nécessaires de réparation pour les 4 cylindres de roue AV y compris le maitre cylindre. Cela évite de changer l'intégralité des pièces alors qu'un simple honing suffit pour retrouver un excellent état de surface des alésages. Les 2 cylindres AR, trop corrodés, sont changés. Les garnitures sont refaites avec des frictions collées à chaud et les canalisations (absentes sur ce châssis) avec une couronne de cuivre neuf.

P1010410.JPGP1010421.JPG310710 (10).JPG310710 (19).JPGP240810 (90).JPG

Cette interventions permettra de retrouver un freinage puissant, fiable et régulier. L'utilisation de liquide type silicone préviendra des problèmes de corrosion dus à l'humidité.

Direction :

On rencontre très souvent de la difficulté à passer les vitesses sur ces modèles. Allant d'une commande dure à une impossibilité de retrouver le point mort ou de passer un des rapports, le défaut peut même laisser penser à une boîte défectueuse.

P240810 (5).JPGP240810 (6).JPGP240810 (1).JPGP240810 (2).JPG

P250910 (74).JPGP250910 (73).JPG250810.JPG

Or dans la majorité des cas, c'est le vieillissement de la graisse qui "colle" aux pièces mécaniques de la colonne et qui bloque ou freine le système. Si la réparation n'est pas très difficile, il faut néanmoins bien connaitre le montage de la colonne pour ne rien casser et savoir la remonter , fraîchement repeinte, sans l'endommager.

Repose carrosserie / châssis :

(Difficile de contenir sa satisfaction en passant sous la carrosserie - belle de l'extérieur et belle de partout).

P250910 (20).JPGP250910 (129).JPGP250910 (130).JPG

Cessons nos contemplations pour remettre la coque sur son châssis. Le remontage est assez aisé avec l'aide d'un pont élévateur. Les boulons d'origine sont remplacés par sont des 8/8 zingué (sauf demande du client). Aussi solide (sinon plus) ils ne craignent pas l'humidité. La coque est reposée sur les patins en caoutchouc et les carrés de toile renforcée. Avant le serrage final, la coque est centrée pour éviter une contrainte de la colonne de direction. En attendant que le "boss" ait terminé le gros V8, tous les accessoires sont reconditionnés.

P250910 (171).JPGP250910 (175).JPGP250910 (176).JPGP250910 (179).JPG

Regroupement des pièces pour le départ chez le chromeur.

P250910 (57).JPGP1030372.JPG

Jauge et réservoir :

Deux pièces qui sont la cause de nombreux problèmes. Elles méritent une grande attention pour éviter les pannes intempestives.

P250910 (67).JPG

Transmission :

Encore un témoin de l'état initial du véhicule avant le début de sa restauration. L'arbre est sauvé mais les croisillons sont hors service. Le remplacement sera fait par nos soins sans difficulté majeure.

P250910 (96).JPGtransm.JPGP1030271.JPG

Seule la première mâchoire devra être rectifiée ou remplacée car son état de surface externe ne permet plus une étanchéité avec la bague de sortie de la boîte. Le "spi" doit porter sur un alésage parfait.

Mise en place du V8 Mistral :

Le reconditionnement du moteur fait parti d'une page complète accessible en cliquant ICI.

P1020337.JPGP1020340.JPGP1020400.JPGjuin2011 (39).JPGjuin2011 (47).JPG

 Jean-Philippe très attentif à la bonne mise en place du V8 avec sa boîte de vitesses.

Circuit de refroidissement :

Le radiateur qui avait été détartré, ne semble pas être compatible avec les sorties basses du V8. Comme le travail fait sur le radiateur laisse un peu à désirer, nous en profitions pour refaire les boites à eau, déplacer les entrées inférieures et vérifier l'état du faisceau.

P1020975.JPGP1020973.JPG

Le faisceau est en excellent état et parfaitement détartré. Nous conservons cette partie coûteuse du radiateur et soignons la qualité des soudures, le redressage des boites à eau et refaisons une peinture plus uniforme.

 

Equipements intérieurs :

Quelques photos de diverses opérations de restauration de pièces comme la pédale d'accélérateur, le commutateur code/phare, le système de ventilation, etc.

111010 (33).JPG111010 (34).JPG151010 (52).JPG

Pour résumer, rien n'est laissé au hasard car toutes les pièces ont plus de 60 ans. Elles sont donc rouillées, bloquées, abîmées, non fonctionnelles - globalement en mauvais état.

Equipements compartiment moteur :

Comme pour l'habitacle, nous nous devons de tous démonter et refaire en conséquence.

111010 (35).JPG111010 (36).JPG111010 (37).JPG270611-l (91).JPG270611-l (92).JPG

Les dessous de la Belle : toujours une satisfaction pour à la fois ceux qui ont contribué à ce résultat et son propriétaire : c'est beau , c'est propre, cela devrait fonctionner longtemps.

P1030333.JPGP1030334.JPGP1030337.JPG

Ouvrants :

Un grand moment de patience : coulisses de vitre, mécanismes, tours de vitrage, déflecteurs - il faut le faire une fois dasn sa vie pour se rendre compte des heures conséquentes que demande un travail minutieux.

P1020985r.JPGP1020987.JPG270611-l (73).JPG270611-l (66).JPG270611-l (67).JPG

Coffre, Calandre et unité AV:

Les portes demandent beaucoup de soins , mais la calandre des Vendômes, notamment la moustache centrale et le cerclage de la bouche, là c'est le "must".

P1030348.JPGNIKON_feux.JPGP1030358.JPG

Tout d'avord il va falloir s'occuper des plaquettes en inox équipées de vis soudées. On ne rêve pas, elles sont toutes détruites par la rouille.

P1030286.JPGP1030289.JPGP1030279.JPG

Deux solutions s'offrent à nous :

  • courir chez Ford pour leur en acheter : vous pouvez y aller, ça les fera bien rire,
  • les fabriquer vous-même : un bonheur à faire, et puis ce n'est pas long souder,

Finalement, on les a fait nous même, pardis !

P1030355.JPG220711-1 (2).JPGP1030298.JPGP1010006.JPGP1030374.JPGP1030376.JPG

Ensuite on arrive très rapidement à se demander s'il va être possible de monter l'ensemble tant les lames d'inox donnent du retord et tant il est "stressant" de travailler, que dis-je, de se battre avec la flexibilité des joncs en inox et la fragilité de la peinture. Un valeureux combat mené par Jean-Philippe dans le calme et la sérénité. Enfin, disons que le bruit de certaines machines a dû couvrir quelques interjections échappées malencontreusement. Mais le résultat est là, bravo Jean Philippe !

Planche de bord :

270611-l (99).JPG010711-1 (3).JPGNIK_2137.JPGP1030912.JPGTOM_3176.jpg290711 (122).JPG

Sellerie :

Etant donné les calories restituées par le gros V8, un isolant thermique est collé sur l'avant du plancher et le tablier sous la planche de bord. Tibaude et moquette se rajouteront à cette isolation.

P1040683-001.JPGP1040807.JPGP1040685.JPG

P1040803.JPGP1040878.JPGTOM_3181.jpgTOM_3186.jpg

Essais et finitions :

Le véhicule est chaussé de Michelin 185x400 X, ce qui lui confère une esthétique "origine" de grande qualité.

TOM_3207.jpgTOM_3211.jpg

TOM_3155b.JPGTOM_3175.jpgTOM_3190.jpgTOM_3218.jpgTOM_3224.jpg

TOM_3150b.JPGTOM_3234.jpgTOM_3264.jpgTOM_3152.JPGTOM_3249.jpgTOM_3252.jpg

TOM_3202.jpgTOM_3230.jpgTOM_3193.jpg

Essais routiers :

Au démarrage du moteur, il est impossible de ne pas s'apercevoir que la Vendôme a un V8 plus musclé que celui de la Vedette. Le bruit rauque et les vibrations n'ont rien de comparable. La prise en main est aussi facile que pour sa cadette la Vedette. La boîte dispose toujours de 3 rapports AV. Grâce au couple important du moteur, l'étagement de la boîte n'est plus un problème. Il est facile de démarrer en 2nde. La voiture est autrement plus vive, reprend très bien. On sent les 40 cv supplémentaire et surtout sa capacité de reprise. On peut lui reprocher l'absence d'une 4ème. Mais c'est l'époque qui le veut et la technologie Ford en retrait par rapport à d'autres constructeurs. Le freinage est efficace. La direction, alors que non assistée, ne laisse pas penser qu'il y a un moteur de 250 kg solidement ancré dessus. La tenue de route est plus ferme que celle de la Vedette et ce n'est pas pour déplaire. Malgré le 6V, le moteur démarre bien. Tout le système électrique est fonctionnel. Globalement la Vendôme ne laisse pas insensibles ceux qui la conduisent. Elle offre un ambiance rétro, sans avoir l'impression de conduire un camion. Le confort est agréable dans l'habitacle et l'espace à l'arrière est généreux pour ses occupants.

 

Retour


Vous avez aimez cet article ?

Comme nous, partagez votre passion en cliquant ci-dessous

sur un des boutons de votre réseau social favori.

 

Techni-Tacot

Restauration de voitures anciennes et Boutique en ligne de pièces détachées pour véhicules de collection.
ZAC Val de Durance - 6 Rue du Cabestan - 13860 - Peyrolles en Provence - FRANCE
Téléphone : 04-42-57-79-06