anglia/P9090443.JPGFord Anglia 1965

Restauration complète d'une Ford Anglia 106E. Travaux réalisés sur 3 mois + 1 semaine (hors carrosserie extérieure)

 

 

 

Pièces détachées cliquer ICI

 

Techni-Tacot dispose d'un stock de pièces neuves (ou d'occasion) pour votre Anglia - pistons, joints, p.à eau et à essence, dynamo, soupapes, coussinets, freinage (garnitures, cyl. de roue, maitre cylindre, flexibles), moteur, direction, rotules, radiateur, ...

Etat initial :  L'état de corrosion avancé demande un budget trop important pour restaurer le véhicule.Techni-Tacot se charge de retrouver une caisse en meilleur état, pour amener à bien le projet.

anglia-blanche.jpgP9090440.JPG

L'Anglia 2 :

Un second véhicule est acheté. L'état de conservation de la coque est excellent. Ce véhicule devait courir lors de rallyes. De ce fait, un groupe propulseur et un train avant de Ford Escort 1.6 avaient été montés dessus. Un projet non abouti, qui a été vendu en l'état.

P9090443.JPGP9090444.JPGP9090448.JPGP9090445.JPGP9090447.JPGP9090450.JPG

La voiture retrouvera son état d'origine (997 cm3) grâce aux pièces fournies par la première Anglia. Après nettoyage, la sellerie (modèle 1965) retrouve son élégance d'époque et sera conservée.

But à atteindre :

  • Utiliser la caisse n°2 et l'équiper de la mécanique de la n°1 - Fiabiliser le véhicule pour une utilisation courante -Le groupe propulseur à conserver est extrait du 1e véhicule.

PB200160.JPGPB200167.JPGPB200173.JPGPB200175.JPG

On retrouve l'état habituel d'une "sortie de grange" ou pire "de champ" - -Après un lavage HP, le déshabillage du moteur est effectué.

L'objectif mécanique : 

Pb240190.jpgPB240195.JPG

Reconditionnement complet (réalésage, embiellage, distribution, soupapes, culasses, pistons) - équilibrage sur banc de l'équipage mobile (vilebrequin, volant moteur, mécanisme d'embrayage, poulie) pesée bielles/pistons- Usinage de sièges de soupapes en nickel/chrome, pour une utilisation courante au carburant sans-plomb -Détail de l'embiellage, très largement dimensionné au regard d'une puissance peu élevée.

Pb240190.jpgPB240195.JPG

Corrosion de la pipe d'eau en sortie de culasse. La greffe d'un manchon usiné puis soudé sera nécessaire - Très classiquement, l'intérieur de la mécanique laisse apparaître l'importance des dépots de calamines produits par l'étanchéité imparfaite de ces mécaniques. Ceci permet de rappeler l'importance de nettoyer parfaitement ces anciennes mécaniques avant un nouveau service, d'autant plus si le moteur est peu usé. Sinon les propriétés détergentes des huiles récentes vont décaper la calamine pour remettre en suspension dans l'huile les impuretés, et transformer l'huile en liquide abrasif. 

PB240193.JPGPB240196.JPG

Culasse et arbre à cames avant un nettoyage méticuleux indispensable.

Pb270216.jpgPb270219.jpg

La dépose des pastilles de sablage montre l'importance de détartrer le bloc afin de s'affranchir de tout problème de chauffe.

PB270202.JPG

Un clin d'oeil aux amateurs des V8 Ford ou SImca Vedette avec la comparaison entre un piston de V8 (2150 cm3) et celui d'une Ford Anglia (997 cm3). Bien que cela puisse surprendre, l'équipage le plus dimensionné est celui de l'Anglia.On comprend alors aisément l'attrait des rallymans pour le moteur Ford anglais.

Pb270221.jpg

Pendant le délais de réception des pièces moteurs, des travaux de carrosserie sont effectués.

P1050112.JPGP1050108.JPG

L'utilisation prédécente devait être consacrée au rallye. Le véhicule a subit quelques amputations - Des greffes de métal remettront les choses en ordres - Le renfort de pédalier est reconstruit en tôle galvanisée puis mastiqué pour parfaire l'étanchéité. Le pédalier est remis en place provisoirement pour garantir le centrage des trous. Après l'apprêt et la mise en peinture du compartiment, ce ne sera plus qu'un souvenir. 

P1050103.JPGP1090135.JPGP1090137.JPGP1090127.JPGP1090138.JPGP1090133.JPG

Le tunnel de pont percé pour faire sortir le levier de vitesse d'une boites de Ford Escort est refermé (mécano-soudure au MIG) - Le tablier inférieur avant de retrouver son ouverture initiale - Un bac de batterie à recréer - Un lavage HP + vapeur laisse apparaître un chassis en excellent état avec une absence d'oxydation superficielle. Le véhicule a toujours été entreposé à l'intérieur. Une couche primaire d'antirouille compatible avec les solvants à base de polyuréthane, est appliquée.

P1120157.JPGP1120158.JPGP1150175.JPG

Après séchage complet, un anti-gravillonnant est appliqué. Le soubassement est alors totalement protégé de l'humidité et des projection de gravier - La direction avec son amortisseur.

P1150169.JPG

Etat des des systèmes de freinage,

P1150171.JPG Avant / Après P2250021.jpg

Les pièces de remplacement arrivent. Un aperçu de quelques unes. 

P1210177.JPGP1210178.JPGP1210180.JPGP1210182.JPGP1210183.JPG

Les véhicules anglais offrent souvent un panel de pièces neuves, assez important. Par exemple, il revient moins cher de remplacer la dynamo par une neuve que de la reconditionner - Détail du pont dans son jus.

P1220186.JPG

Le carburateur Solex après nettoyage des tous ses canaux, microbillage et polissage des pièces en laiton.

P1230189.JPGP1230200.JPG

Un bouchon de radiateur après microbillage.

P1240004.jpgP1240013.jpg

Un problème classique d'électrolyse avec les pipes en aluminium de refroidissement..

P1240005.jpg

Le collecteur en fonte plongé dans un bain d'acide phosphorique, ressort totalement décapé. Essai d'un nouveau produit de traitement externe.

P1250011.JPGP2190019.JPG

Les suspensions av sont démontées en totalité. L'écrou central de l'amortisseur se dévisse (après avoir retiré la goupille) à l'inertie (clé à choc). Rester vigilant à la poussée du ressort (utiliser un comprime ressort). La vidange de l'huile hydraulique se fait par la purge sur le corps. 

P1240011.jpgP1240012.jpg

Le boitier de direction en cours de démontage. Noter les différentes longueurs de vis, les cales de réglage faisant aussi office de joint et les roulements à billes libres - La dépose du levier de direction nécessite un puissant arrache moyeu, aidé d'une chauffe légère.

P1250004.JPGP1250005.JPGP1250008.JPGP1250010.JPGP2080094.JPG

Le glissement est effectué grâce à deux roulements (sup et inf de l'axe de direction) et d'un chemin de billes équipé d'un retour à recirculation. Compter 10 billes pour chaque roulements et 30 pour le chemin (soit 50 billes en côte impériales de 7.093 mm) - Une fois dégraissé, l'ensemble sera réglé pour obtenir un jeu minimal, sans point dur. Une huile hydraulique lubrifiera l'ensemble - Le bloc moteur vient d'être réalésé en première côte de réparation. Le plan de surface est rectifié - Un nettoyage en détail est nécessaire pour éliminer tous les résidus de combustion dans les canaux de graissage et les particules metalliques dûes à la rectification.

P1260013.JPGP1260012.JPGP1260017.JPG

Des bouchons permettent d'accéder aux canaux de lubrification. Dans le cas de ce moteur Ford UK, la boulonnerie est en mesures impériales. (Il est indispensable de s'équiper des clés, douilles, empreintes allen etc., adaptées). Un choc au jet en bronze avant de les dévisser permet de décoller le filetage et d'assurer l'extraction. En cas d'échec, chauffer le corps fonte au chalumeau pour dilater le taraudage - Les nombreuses pièces des trains av et arrière doivent être dégraissées puis décapées avant de recevoir les couches de protection et de finition. En fonction de la taille et de la forme des pièces, différentes méthodes sont employées : sablage, brossage manuel et électrique, disques abrasifs, bains d'acide phosphorique. 

P1260020.JPGP1260027.JPGP1300039.jpg

Les lames de suspension sont une à une démontée et traitée. C'est le seul moyen d'obtenir un résultat durable - Le réservoir en cours de nettoyage. La jauge bloquée par la rouille, devra être soigneusement démontée afin de désosyder la piste conductrice.

P1300040.JPGP1300041.JPG

La jauge, ou ce qu'il en reste. Elle sera sauvée grâce à un travail minutieux et à l'utilisation d'un fer à souder digne de ce nom ( pas trouvé plus petit!) - Le réservoir sera remonté après avoir regarni les sangles et les mousses de blocage.

P2190020.JPGP2190023.JPGP2240001.JPG

Le pont très robuste reçoit des joints spi de remplacement.

P2240002.JPG

L'extraction est possible avec des outils adéquats. Difficile de se passer d'un décolleur de roulement et d'une presse pour réaliser un travail propre.

P2240006.JPG

Le soubassement est terminé. Le compartiment moteur retrouve un état "sortie d'usine" avant de recevoir une mécanique entièrement reconditionnée.

P2010047.JPGP2010044.JPG

L'appareil de chauffage est en piteux état. La corrosion est principalement dûe au fait que l'entrée d'air se fait à la verticale (au travers d'ouies sur le capot). Au fil du temps les trous dévacuation d'eau se sont bouchés et la pluie s'est accumulée au fond du carter de chauffage. Devant la difficulté de trouver une pièce en meilleur état, il est décidé de le sauver.

P2020063.JPGP2020066.JPGP2020070.JPGP2020072.JPGP3090004.JPG

Décapage mécanique du plus gros de la rouille et trempage en bain d'acide phosphorique, ont raison de l'oxydation. Plusieurs traitements antirouille et quelques greffes de métal remettent le boitier opérationnel.

P3090004.JPG

Le filtre à air, loin de l'état concours et après.

P2020071.JPGP2190008.JPG

Le reniflard d'huile

P2190011.jpg

La culasse :

Afin de garantir une utilisation courante au sans-plomb, des sièges en nickel-chrome sont usinés puis logés dans la culasse. Les soupapes sont rectifiées en conséquence. Un surfaçage du plan termine les travaux de précision.

P2080104.JPG

Renforcement d'un choc sur le carter d'huile, par soudo-brasage.

P2080096.JPG

La boîte de vitesses :

Le récepteur d'embrayage est extrait, après dépose du circlip de blocage, au jet en bronze.

P2090121.JPG

Contrôle du passage des 4 rapports + M.Ar. Joints Spi d'entrée et sortie remplacé, après vérification du roulement primaire - Butée neuve - Faute de pouvoir trouver un démarreur neuf, celui d'origine est reconditionné. Le collecteur creusé passe au tour, afin de garantir un bon contact avec les balais et leur usure régulière.

P2120130.jpgP3070003.JPG

Le Bloc cylindres :

Réalésé en première côte, plan de surface fait, pastilles changées, taraudages contrôlés. Peinture bi-composant.

P2130146.jpg

Le contrôle visuel a révélé un poussoir brisé et d'autres micro-fissurés. Techni-TAcot met en fabrication un jeu complet pour une sécurtié totale. Au final les poussoirs seront cémentés trempés avec une pénétration de 1mm.

P3050003.JPG

Remontage du moteur : (étape passionnante)

Toujours pour plus de sécurité, Techni-Tacot commande un jeu de piston de fabrication officielle "made in UK". Vu que le vilebrequin est passé à l'équilibrage, il serait dommage de monter des pistons de réalisation trop bon marché - Par soucis de perfection ("la confiance n'excluant pas le contrôle"), un petit tour sur la balance numérique devrait confirmer des poids quasiment identiques - La tolérance est de l'ordre de 2 g entre les ensembles bielle/piston. Ici, on arrive jusqu'à un écart de 11 g (9.4+1.6 piston+bielle). Résultat lamentable pour des pièces dites d'origine ! On remarquera que même des fabrications aussi simples que les axes, ont des différences de poids perceptibles - Les pistons les plus lourds seront allégés par meulage. (L'efficacité optimale se fait en usinant symétriquement l'intérieur des axes).

Pour réduite l'écart final, un simple tableau permettra d'apparier les bielles, segments, axes, circlips et pistons, afin de rendre l'ensemble le plus homogène possible. Éviter de toucher au poids des bielles si un pesage avant /arrière n'est pas réalisé. Dans le cas d'un moteur de cette catégorie, aller plus loin serait inutile - Comme quoi le travail doit être vérifié dans son intégralité pour éviter qu'un élément ne vienne annuler tous les efforts réalisés - A réfléchir donc, pour ceux qui souhaitent aller vers une mécanique irréprochable ...

Poids (gr)

Piston complet neuf

Bielle origine

Axe neuf

piston nu ajusté

Piston+bielle équilibrés et apairés

542.2

535.3

114.5

402.7

1079.8

544.0

535.7

115.1

404.5

1080.0

548.3

535.8

115.3

405.8

1080.8

551.6

536.9

115.5

406.6

1081.1

Delta

9.4

1.6

1.0

3.9

1.3

Le contrôle continue avec la mesure du jeu à la coupe des segments. Nous rappelons que n'importe quel jeu de segments doit toujours être contrôlé.

P3050010.JPG

Un jeu trop important risque de diminuer le taux de compression (fuite par la coupe), un jeu trop faible peut engendrer un serrage total ou, plus sournois, des amorces de serrage (perte de puissance importante) dès que le moteur monte en température (en côte) - L'embiellage en cours de remontage. Pendant le serrage de chaque chapeau de bielle ou de palier, vérifier la rotation libre du vilebrequin. Le moindre point dur nécessitera un redémontage pour trouver l'origine de la friction. Il est a noter que chaque chapeau doit rester avec sa contre-partie et ne doit en aucun cas être permuté avec un autre ou inversé au montage. Chaque alésage étant fait individuellement à la construction, aucune inversion n'est possible sans risquer un serrage anormal sur le coussinet.

P3050018.JPGP3050023.JPG

Une distribution, on ne peut plus facile à caler - Pastilles de dessablage et bouchons de canaux de lubrification remis en place.

P3050027.JPGP3050022.JPG

Le moteur embiellé doit tourner à la main. On ne perçoit que la friction des segments dans les cylindres, une légère retenue des tresses de vilo et une éventuelle petite raideur des paliers neufs (retenue et raideur n'ont rien à voir avec frottement)..

P3050028.JPG

Le remontage des soupapes ne pose aucun problème. Le remplacement des joitns de queue de soupape garantira une parfaite étanchéité au niveau guide.

P3060002.JPG

Préparation au premier démarrage, avant la pose dans le véhicule.

P3060012.JPG

Les premiers tours se font sans bougie pour assurer le graissage. Un controle avec un multimètre met en évidence (ou non) l'apparition de la pression et le déclenchement du mano contact. (Il serait dommage de couler un palier lors des premiers essais, suite à un défaut du circuit d'huile) - Après les dernières vérifications, le démarrage est réalisé. (vidéo)  Vidéo à télécharger

Remise en place du groupe :

La sangle rembourrée en anneau est très pratique et sécurisante pour cette opération minutieuse (nombreux accessoires peints). Encore faut-il ne pas oublier de l'enlever avant de boulonner les supports moteurs !

P3080013.JPGP3080022.JPGP3140003.JPG

Le perçage de 2 trous de 4 mm au niveau de calorstat faciliteront la purge d'air du circuit et garantiront une micro circulation en cas de blocage accidentelle de la soupape (retardant le claquage d'un joint de culasse) - Techni-Tacot rappelle qu'en rêgle générale, un moteur fonctionne avec un rendement optimal, lorsque son système de refroidissement est équipé d'un calorstat.

P3160026.JPGP3160030.JPG

Dans le cas d'un moteur qui se met à avoir des problèmes de surchauffe, enlever le calorstat n'est pas une solution mécanique satsifaisante. Il faut chercher l'origine du problème (entartrage, durite non conforme, turbine de pompe à eau défectueuse, mauvais réglage moteur, etc.) puis y rémédier - Face à une roue crevée, deux solutions s'offrent :la regonfler chaque fois qu'on a besoin du véhicule -réparer la roue - Détails des pièces inférieures. Même si peu visibles de l'extérieur, une restauration sérieuse se doit de soigner ces parties.

P2260005.JPGP2280005.JPGP2280006.JPGP3160017.JPGP3160020.JPGP4100040.JPG

Le remplissage des amortisseurs av (huile hydraulique) se fait, véhicule complètement remonté (poids normal) et horizontal, roues au sol ou reposant sur cales. Une seringue facile l'insertion de l'huile - Techni-Tacot est souvent amené à refabriquer des pièces. En plus de celles concernant la mécanique interne (moteur, boite, pont), certaines peuvent être aussi variées qu'un support de batterie ou des fixations de barre stabilisatrices.

En détail :

- compartiment de batterie constrtuit en tôle galvanisée de 20/10e, les tirants obliques en inox D 7mm.

P3160029.JPGP3160022.JPG

- support de barre stabilisatrice, tôle galavnisée 30/10e, avec renfort fait à la presse, pour un résultat soigné et fiable - Cette Anglia, en livrée blanche, est équipée d'un intérieur bleu satiné. Modèle rare par rapport aux intérieurs gris-verdâtre, ou rouge, celui-ci va maintenant être restauré.

P3160032.JPG

Décapage du plancher, application d'un inhibiteur de corrosion puis d'une couche d'époxy (en rouge).

P3190004.JPGP3210003b.JPG

Pour un rendu esthétique optimal, les accessoires intérieurs sont mis en peinture. Les fonds de la planche de bord et de boîte à gant retrouvent l'apparence d'époque grâce à un métalisé très fin légèrement Champagne et satiné.

P3210009.jpgP3210013.jpgP3280026.jpg

Ce genre de pièces demande un soin particulier pour obtenir un résultat similaire à la sortie d'usine. L'aspect authentique est obtenu avec une laque PU métalisée teintée, sans durcisseur et non revernie - Toute la colonne de direction (caches commodo, volant, rangetout) reçoit un satiné gris. L'aspect satiné apparaitra dans les heures suivantes, losque la peinture "s'enterrera" (évaporation du solvant) - Détails de l'intérieur remonté. Une moquette remplace les tapis de caoutchouc non refabriqués.

P4100031.JPGP4100032.JPGP4100036.JPGP4100038.JPG

Le moteur au complet, après plusieurs heures de finition et de réglages divers.

P4100049.JPGP4100053.JPGPB200160.JPGP4100045.JPGP4100054.JPG

Une assistance électronique d'aide à l'allumage est discrètement montée sur le côté de la batterie - Techni-Tacot dispose des différentes versions (négatif ou positif au chassis, en 6 ou 12 V) - L'Anglia est fin prête et rendue (génmétrie du train av et ar contrôlée) avec son contrôle technique. Un passage en carrosserie sera réalisé dans quelques mois.

Essais :

L'Anglia est une petite voiture citadine qui s'insère parfaitement dans le traffic actuel. La prise en main est très facile. De confort tout à fait honorable, elle peut rouler à l'occasion de trajets importants. L'équilibrage du moteur offre un fonctionnement très agréable et donne à la mécanique, une impression de légèreté. L'embrayage rectifié permet une progressitvité digne de nos berlines actuelles. Le passage des vitesses est précis et doux. Le freinage est efficace et la direction (non assistée) légère. La vitesse de croisière se situe aux alentours de 90 km/h, pour une consommations proche de 8 l/100 km - Techni-Tacot souhaite beaucoup de plaisir et de satisfaction à Ludovic et Florence, les sympathiques propriétaires de cette Anglia.

P4100055.JPG

Retour


Vous avez aimez cet article ?

Comme nous, partagez votre passion en cliquant ci-dessous

sur un des boutons de votre réseau social favori.

 

Techni-Tacot

Restauration de voitures anciennes et Boutique en ligne de pièces détachées pour véhicules de collection.
ZAC Val de Durance - 6 Rue du Cabestan - 13860 - Peyrolles en Provence - FRANCE
Téléphone : 04-42-57-79-06